Le Marchand de sable, d’E.T.A. Hoffmann

La nuit, lorsque les enfants refusent de dormir, le marchand de sable passe leur jeter du sable sur le visage. Ce sable magique arrache les yeux des petits turbulents, que le marchand ramasse et emporte avec lui sur la lune. Là-bas, il les donne à manger à ses rejetons, qui ont des becs crochus pour mieux les picorer. Voilà de quoi terroriser le jeune Nathanaël, d’autant plus qu’il associe l’affreux protagoniste de la légende au détestable avocat Coppelius, visiteur régulier de la maisonnée. Contée par une vieille domestique, cette histoire n’aurait sans doute pas autant marqué le héros d’Hoffmann, n’étaient les circonstances tragiques du décès de son père… Ainsi commence un récit dans la plus pure tradition fantastique,...

Lire la suite

Mr. Vertigo, de Paul Auster

Vous êtes orphelin. Vous avez neuf ans, vous vivez en compagnie d’une tante indifférente et d’un oncle qui ne s’intéresse à vous que pour vous frapper ou vous insulter. Un jour, alors que vous trainez dans la rue, un inconnu charismatique vous propose de le suivre pour apprendre à voler comme un oiseau et devenir riche. S’il ne tient pas parole, vous pourrez lui couper la tête avec une hache. Nombre d’entre nous auraient sûrement refusé cette étrange proposition, mais Walter Rawley l’accepte : ainsi commence Mr. Vertigo. Magique, tragique, burlesque, absurde, d’innombrables qualificatifs pourraient être attribués à ce roman qui sort des sentiers battus. Mr. Vertigo est raconté du point de vue de Walter Rawley, qui nous...

Lire la suite

Le miracle secret, de Jorge Luis Borges

Le miracle secret allie l’effet vertigineux d’une double mise en abyme à une passionnante réflexion sur le temps. On y partage les derniers instants d’un auteur tchèque condamné à mort, qui voit défiler dans sa tête, non sa vie, mais l’aboutissement de son œuvre. Destiné à être fusillé par les nazis, Jaromir Hladík supplie Dieu de lui accorder le temps de terminer sa pièce de théâtre : le lecteur est laissé seul juge de l’étrange accomplissement de ce désir. Quête absurde de la pureté littéraire, sort tragique d’un homme à jamais incompris, cette nouvelle de Jorge Luis Borges peut être lue de bien des manières et n’est pas sans rappeler Pierre Menard, auteur du Quichotte ou encore Les ruines circulaires. Comment souvent...

Lire la suite

L’Historienne et Drakula, d’Elizabeth Kostova

J’ai découvert L’Historienne et Drakula au détour d’une librairie en Espagne, il y a quelques années. Désireuse de m’améliorer dans la langue de Cervantès, je l’ai acheté sans me rendre compte qu’il s’agissait à l’origine d’un roman américain. Qu’importe : me voilà partie sur les traces du vampire immortalisé par Bram Stoker. Fille d’un historien et d’une anthropologue disparue peu de temps après sa naissance, la narratrice découvre, à l’âge de seize ans, un étrange livre dans la bibliothèque de son père. C’est le début d’une série de récits enchâssés sous forme de lettres, qui nous conduiront de l’Angleterre à la Turquie en passant par la Hongrie, la Bulgarie et, bien...

Lire la suite

Les roses fauves, de Carole Martinez

Histoire d’amour, grande Histoire, histoire de famille, tranche de vie, Les roses fauves est à bien des égards difficile à qualifier. On y suit Carole Martinez elle-même, alors qu’elle s’exile trois mois dans un petit village breton pour écrire son prochain roman. Elle y rencontre Lola Cam, postière inspirée d’une lectrice bien réelle, dont les aïeules espagnoles avaient pour habitude d’écrire leurs secrets avant de mourir et de les enfermer dans un cœur de tissu qu’elles léguaient à leur fille aînée. C’est le début d’une aventure tour à tour drôle, tragique et poétique où les frontières de la réalité se mêlent aux brumes du passé et aux charmes de l’illusion, pour prendre possession d’un jardin très secret qui pourrait être celui de chacun d’entre nous....

Lire la suite

L’Île aux voix, de Robert Louis Stevenson

À Hawaï, un vieillard nommé Kalamake semble faire tomber l’argent du ciel : bien qu’il ne travaille pas, il ne manque jamais de rien. Son gendre finit à force d’insistance par apprendre son secret, mais se montre un peu trop curieux… Ainsi commence L’Île aux voix, nouvelle parue en 1893 avec Le Diable dans la bouteille dans le recueil des Veillées des Îles. Magie, mystère, exotisme, gravité inattendue, on y retrouve tout ce qui fait le charme des histoires de Robert Louis Stevenson. Sans être aussi fascinant que L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr. Hyde, ce récit n’en reste pas moins original, rythmé et très agréable à lire. C’est à travers les yeux du protagoniste, Keola, que se déroule L’Île aux voix....

Lire la suite

L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr. Hyde, de Robert Louis Stevenson

Une nuit, un homme désagréable heurte par mégarde une fillette qu’il piétine avant de s’en aller. Rattrapé par les parents de l’enfant qui hurle, il se voit contraint de leur donner un chèque pour les apaiser et finit par retourner chez lui, dans une maison délabrée à Soho. Cette anecdote insolite, échangée entre deux personnages pour le moins ennuyeux, au moment où ils passent devant ladite maison, marque le commencement de L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr. Hyde. Haletant, déroutant, terrifiant, fascinant, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce roman dont on peine à croire qu’il ait été écrit par le même auteur que L’île au trésor. C’est à travers les yeux de Mr. Utterson, notaire tout ce qu’il y a de plus banal, que l’on entre peu à peu dans...

Lire la suite