L’épopée de Sem – Le rite, de Yann Rambaud

Reçu lors de la rentrée littéraire des éditions Auzou organisée avec Babelio, L’épopée de Sem – Le rite est le premier tome d’une série qui doit en compter deux. Il relate le passage à l’âge adulte de Sem, jeune homme âgé de quinze ans, et les événements qui s’ensuivent, au sein d’une communauté tribale vivant à l’abri d’un grand arbre. Point de lieu ni d’époque pour situer ce roman aux accents amérindiens, même si quelques indices apparaissent au fil des pages. Histoire d’aventure autant que d’amour, le récit de Yann Rambaud est aussi un immense trompe-l’œil que j’ai pris un grand plaisir à démêler. La narration omnisciente rapporte tour à tour les points de vue de Sem et de son amie...

Lire la suite

La Métamorphose, de Franz Kafka

Publié en 1915, La Métamorphose est le premier texte de Franz Kafka que je lis. Huis-clos dépeignant dans une atmosphère empreinte d’un inquiétant réalisme la transformation de Gregor Samsa en gigantesque cafard, ce court roman met ses protagonistes aux prises avec les mouvements enfouis au plus profond de leur âme. Égoïsme, amour filial, intérêt, les sentiments affleurent, de plus en plus tranchés au fur et à mesure que l’horrible métamorphose demeure. Comment agir, comment se réorganiser et revivre alors que celui qui assurait la subsistance de la famille devient subitement impuissant ? Le père, la mère, la sœur, chacun réagit à sa manière à l’étrange destin de Gregor Samsa. Contraints par leur situation financière, il leur faut se remettre à travailler,...

Lire la suite

La Maison aux esprits, d’Isabel Allende

Une fillette capable de faire voler les verres par la pensée et de converser avec les esprits, un homme si colérique qu’il provoque lui-même sa ruine en maintes occasions : tel est le couple improbable mis en scène sur plusieurs générations dans La Maison aux esprits. Histoire, tragédie ou destin d’un amour, d’un pays, d’une famille qui ne sont pas si éloignés de notre réalité, évoquant l’Amérique latine autant que l’Europe, le passé autant que le présent et, peut-être, l’avenir. Dans cette œuvre, Isabel Allende nous fait tour à tour voyager, rire, frémir et pleurer, au gré d’une aventure atypique qui est celle de toute l’humanité. Un périple ambitieux qui n’est pas sans rappeler Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez, dont l’auteur avoue s’être inspirée....

Lire la suite