Super-héros : une histoire politique, de William Blanc

Essai acquis suite à la conférence de William Blanc au Salon Fantastique de Paris 2018, Super-héros : une histoire politique analyse l’évolution des États-Unis au fil de la naissance d’icônes comme Batman, Superman, Iron Man ou Wonder Woman. Loin de se résumer à des amas de clichés exaltant de manière manichéenne la toute-puissance américaine, les super-héros, souvent créés par des personnes issues de communautés juives ou noires, incarnent le rêve mais aussi les contradictions et les faiblesses d’un pays qui s’est voulu maître du monde durant le XXème siècle. Découvertes et réflexions sont au rendez-vous dans ce texte passionnant, amplement illustré, qui démontre avec brio la profondeur des surhumains costumés. Combat de l’avenir...

Lire la suite

Gunnm, de Yukito Kishiro

Manga en 9 volumes mêlant science-fiction et dystopie, Gunnm (prononcez « Gunmou ») se déroule dans un futur lointain, où la Terre est devenue la décharge d’une immense et inaccessible cité flottante, Zalem. Humains, robots et cyborgs cohabitent dans ce monde de cauchemar, sans foi ni loi, dominé par une ville aérienne dont ils ignorent tout. L’histoire commence alors que Gally, cyborg amnésique, renaît à la vie dans la décharge. Prise entre une violence inouïe et des amitiés fragiles, des égouts de la Terre aux avenues idylliques de Zalem en passant par les circuits sportifs mortels du motorball, le parcours semé d’embûches de Gally l’amènera à se poser de nombreuses questions. Dévorée par une furieuse envie de combattre, emplie...

Lire la suite

World War Z, de Max Brooks

J’ai lu ce roman sur les conseils de ma correctrice en chef. N’ayant pas vu le film, j’abordais World War Z sans grande conviction : je m’attendais à une histoire classique de lutte pour la survie dans un monde post-apocalyptique. À ce préjugé s’ajoutait mon indifférence profonde à l’égard des zombies, qui ne m’ont jamais intéressée en tant que créatures fantastiques. Quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris cette série de témoignages imaginaires, issus de toutes les parties du monde, qui, rassemblés, racontent Une histoire orale de la guerre des zombies, sous-titre du récit de Max Brooks. Suspens, émotion et analyse se croisent à travers les expériences de personnages très différents auxquels je me suis tout de...

Lire la suite

Fahrenheit 451, de Ray Bradbury

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman avant de le lire. Un monde où on brûle les textes, un récit dont le titre indique la température à partir de laquelle un livre se consume, autant vous dire que j’étais fort intriguée. On m’a même révélé la fin de Fahrenheit 451, mais je n’aurai pas la cruauté de vous faire subir cette manie très déplaisante de certains professeurs de Français. Finalement lu dans le cadre de mes lectures autour de Grandir, l’œuvre de Ray Bradbury ne m’a pas autant plu ni marquée que je l’escomptais. Sans doute est-ce dû à la difficulté de la langue, l’anglais m’ayant paru ici particulièrement ardu ; j’ai pourtant très bien compris ce texte où la science-fiction prend la forme...

Lire la suite

La main gauche de la nuit, d’Ursula Le Guin

La main gauche de la nuit est le quatrième roman du Cycle de Hain, série de science-fiction qui compte six volumes principaux et quantité de nouvelles. À l’inverse de Terremer, dont la longue histoire fait intervenir les mêmes personnages, le Cycle de Hain narre le déploiement de l’Ekumen au fil des siècles. Cette alliance intergalactique réunit plusieurs dizaines de planètes : ce sont autant de territoires et de protagonistes qu’Ursula Le Guin explore à l’envi. La main gauche de la nuit se déroule sur Géthen-Nivôse, terre glaciaire habitée par des êtres humains hermaphrodites, parmi lesquels évolue Genly Aï, l’Envoyé de l’Ekumen… De sexe exclusivement masculin. C’est de son point de vue qu’est racontée...

Lire la suite

Chroniques martiennes, de Ray Bradbury

Publiées en 1950, les nouvelles qui composent les Chroniques martiennes n’ont pas pris une ride. Tour à tour cocasses et mélancoliques, satiriques et fantaisistes, les rencontres entre Martiens et Terriens pourraient continuer indéfiniment. À travers ces aventures se dessine l’histoire de la conquête de Mars, de l’arrivée inaperçue des premiers Terriens aux hallucinations télépathiques des Martiens, en passant par tous les délires puritains, américains et technologiques imaginables. Ouvrir un fast-food en plein désert martien, explorer les ruines des extra-terrestres disparus, reconstituer à l’identique les crimes d’Edgar Poe… Préparez-vous à être surpris ! Imprévisible, tel est le maître mot de l’œuvre de Ray Bradbury....

Lire la suite

Fragments sauvés des ruines de mon esprit, de Philip José Farmer

Cette longue nouvelle de Farmer, parfait et angoissant exemple de mise en abyme, pose des questions terrifiantes sur la base d’une histoire incroyablement simple. La Terre est confrontée à l’arrivée d’une mystérieuse Sphère dans l’espace. On ignore si elle est peuplée d’extra-terrestres hostiles : toujours est-il que, suite à son apparition, tous les êtres humains de la planète s’éveillent en ayant oublié les trois jours qui précèdent le 1er juin 1980. Le 2 juin ils ont oublié la veille ainsi que trois jours de plus en remontant le temps, et ainsi de suite jusqu’à ce que 32 ans d’existence soient effacés… Fragments sauvés des ruines de mon esprit donne à lire les enregistrements audio de Mark, Américain moyen....

Lire la suite