Histoires des pays d’or, de Jean Marcel

Birmanie, Laos, Viêtnam, Cambodge, Jean Marcel réunit dans ce court recueil une série de contes d’Asie. Fables à la façon d’Ésope ou récits traditionnels faisant intervenir fées, sorcières, marâtres, princes et princesses, la magie se mêle tour à tour à la comédie, au mystère ou à la tragédie pour notre plus grand plaisir. Les Histoires des pays d’or ne sont pas si éloignées des contes que Perrault et Grimm nous ont transmis : s’y ajoute une touche d’exotisme agrémentée d’illustrations bienvenues. Les personnages qui peuplent les Histoires des pays d’or sont aussi variés que plaisants. Certains s’avèrent des copies fidèles de contes occidentaux, comme Mali dont la bouche déverse non des perles et des joyaux, mais...

Lire la suite

Maître Puce, d’E.T.A. Hoffmann

Publié en 1822, Maître Puce allie à la magie, à la poésie et à l’humour propres aux contes d’Hoffmann des personnages atypiques et plus surréalistes que jamais. Cette étrange histoire en sept chapitres narre les aventures d’un certain Peregrinus Tyss, jeune homme timide craignant les femmes, dont s’entiche une belle inconnue. Récit initiatique, acceptation de la mort, découverte de l’amour et passage à l’âge adulte : tels sont les thèmes variés que dissimule l’apparition du prince des puces, la lentille permettant de lire dans les pensées et l’énigmatique princesse Gamaheh. Réincarnations, mondes mêlés et dupliqués à l’infini, ce récit original et rocambolesque multiplie les rebondissements et les interprétations, pour le plus grand plaisir du lecteur....

Lire la suite

Princesse Brambilla, d’E.T.A. Hoffmann

Paru en 1820, Princesse Brambilla retrace les aventures du comédien Giglio Fava et de la couturière Giacinta Soardi, dans la Rome du XVIIIème siècle, en pleine période de carnaval. Victimes d’un étrange enchantement, ces deux fiancés s’entichent de personnages imaginaires et confondent rêve et réalité dans un tourbillon d’événements dont même le lecteur ne parvient pas à se dépêtrer. À travers ce conte, magie, mystère et humour s’unissent une nouvelle fois sous la plume d’Hoffmann pour tisser un éloge de la poésie, de l’amour et de la beauté de la nature, dans une ambiance toute romantique. Comme dans Le vase d’or, Princesse Brambilla multiplie miroirs, reflets et illusions. Amoureux de la princesse dont il a rêvé, Giglio...

Lire la suite