Grandir

Imaginez un monde où ni la pauvreté, ni la guerre, ni les livres n’existeraient plus. Le technomonde.
Imaginez un lieu hors du temps, qui abriterait tous les rêves de l’humanité. La Bibliothèque.
Imaginez que ces deux univers se rencontrent.

À 10 ans, Émilie est choisie pour devenir la nouvelle Bibliothécaire.
Elle a le pouvoir d’entrer dans les rêves, et de les vivre comme s’ils étaient réels. Son premier livre la conduira sur une voie semée d’embûches, de magie et de doutes.
L’accompagnerez-vous ?

couverture pour site Livre papier
E-book
E-book

 

Avis de lecteurs

♦ Les dithyrambiques 😉

Le Parfum des mots : « Quand je suis arrivé à la dernière page, j’étais affolé à l’idée de découvrir un roman auto-édité qui dépasse tous mes points de repère, même Harry Potter… »

La Livrothèque : « Si on me demande de résumer ce que j’ai ressenti lorsque j’ai lu La Bibliothèque, c’est un bien-être fou, entre magie, aventure et voyages (parfois hors du temps). »

Les livres de Zélie : « Quelle claque ! Quel roman ! Quelle qualité ! Wouhouuu ! […] c’est un véritable coup de cœur livresque. »

À la recherche de nouveaux mondes : « Dans cette histoire où les ordinateurs du technomonde côtoient les créatures féeriques des mythes et légendes […] l’auteure nous pousse à réfléchir à ce qu’est la liberté et à quelles sont nos valeurs. »

D’Pêche Culturelle : « Vous découvrirez un univers complexe, plein de rebondissements où rien n’est joué d’avance. »

La sorcière des mots : « Nous sommes dans un livre où le personnage principal lit lui aussi. J’ai trouvé cette mise en abîme assez intéressante […] Et j’ai adoré l’aspect philosophique du roman. »

Libres écritures : « Dès les premières lignes, nous voici plongés, happés, vissés au cœur d’une histoire prenante, aux multiples enjeux. […] j’ai été bluffée par l’univers créé, magnifiquement imaginé, maîtrisé jusque dans les moindres détails. »

Refuge littéraire : « On sent la volonté de l’auteur de faire ressortir la magie de l’enfance, des contes, des créatures de légendes […] et de véritables enjeux plus mûrs. […] Je suis totalement sous le charme. »

Lectures familiales : « J’ai rarement eu l’occasion de lire un roman aussi facile d’accès (et ce n’est en rien un reproche 🙂) et en même temps aussi riche en questionnement existentiel. »

The Eden of Books : « J’ai pris beaucoup de plaisir à faire la connaissance  d’Émilie, une future bibliothécaire qui va vivre de multiples aventures. »

Beltane lit en Secret : « Dystopie, Science-Fiction, Fantastique, Epic Fantasy, Conte philosophique […] Le gros point positif du roman est la totale cohérence de l’histoire malgré la multiplication des genres. »

Egide of Books : « Cette histoire est féérique, magique, fascinante, ensorcelante. […] On a tendance à vite oublier qu’Émilie n’a que 10 ans tellement elle est réfléchie. »

Mél’lectures : « J’ai aimé cette histoire car elle est à la fois pleine de philosophie et de sagesse tout en étant une fresque épique. »

Des mots dans ma bibliothèque : « À travers l’intrigue principale et les différents récits imbriqués dans lesquels nous sommes transportés, nous découvrons différents univers extrêmement riches. »

Les lectures de Rion 06 : « Alliant science-fiction, fantasy, magie, aventure (…) l’histoire est absolument géniale et ensorcelante. »

Les Histoires d’Amelia : « Un super roman mêlant l’aspect futuriste à l’aventure propre au roman de fantasy ! »

Les Chro’queuses : « Laissez tout derrière vous et comme Bastien dans l’Histoire sans fin de Michael Ende, plongez entièrement dans ce roman. »

Rainbow Library : « Ce livre est vraiment très complet, c’est à la fois un monde futuriste pour la technologie, de la dystopie, du fantastique, du fantasy, de l’amitié, des contes, des légendes mais tellement plus encore. »

Oxymore et beurre salé : « Une imagination débordante et une plume sublime. »

La médiathèque d’Alano : « C’est une formidable leçon de vie que l’auteure choisit de nous donner. »

Le monde de Marie : « Une aventure qui mêle action, découverte et réflexion. »

Les livres d’Alexis : « Le fait de voir la société à travers les yeux d’une enfant, avec toute la naïveté et la franchise que cela apporte, rend l’histoire vraiment intéressante. »

Les lectures de NightTeck : « Il y a beaucoup de métaphores pour que l’on puisse faire le parallèle avec l’histoire et notre monde, notre vie. »

Alys au pays des livres : « En trois chapitres, on se retrouve chez les sirènes, les nymphes, génies, et les fées, tout en restant dans ce monde futuriste. »

Et tu lis encore Emma : « Le côté philosophique est très bien amené sans être moralisateur. […] On passe de scènes d’actions à des scènes plus calmes de réflexions qui permettent au lecteur de souffler un peu. »

♦ Les moins enthousiastes 🙂

Bibliothèque ambulante : « Ce que je regrette un peu, c’est de ne pas en savoir plus sur chaque personnage, de ne pas les connaître totalement, plus en profondeur. »

Des mots sur une page : « Certains aspects sont très réussis dans ce roman. […] D’autres aspects m’ont eu déroutée, et par moment franchement dérangée, limitant mon plaisir de lecture. »

Les Lectures de Lailai : « Ce qui m’a gênée un peu à la lecture sont les passages descriptifs. Je sais qu’il en faut et qu’ils sont nécessaires à la construction du livre mais j’ai eu du mal à rester attentive. »

Ma passion livresque : « Malheureusement, malgré le fait que l’univers de La Bibliothèque soit merveilleux, je n’ai vraiment pas accroché […] je ne sais pas pourquoi. »

Fildediane : « Le style de l’auteur est très philosophique,  très littéraire, très bien écrit, trop bien […] Une syntaxe grammaticale parfaite, des phrases parfaites. Et cette perfection m’a entravée. »

Aperto Libro : « J’ai compris ce qui me gênait foncièrement : une sorte de mélange des genres auquel je ne m’attendais pas avant de commencer le roman et auquel je n’ai pas réussi à m’habituer. »

Carolina Bouquine : « Le problème c’est l’aspect ‘déroutant’ de ce bouquin. »

La Jolie Bibliothèque : « Je suis frustrée de ne pas avoir réussi à ‘entrer’ dans l’histoire car j’ai dû passer à côté de quelque chose de capital, qui m’aurait sans doute aidé à apprécier cette lecture. »