Chronique d’une mort annoncée, de Gabriel García Márquez

Après L’automne du patriarche et ses phrases non ponctuées de plusieurs dizaines de pages, je craignais de me lancer dans un autre roman de Gabriel García Márquez. Chronique d’une mort annoncée s’est avéré très différent : paragraphes réguliers, rythme haletant, écriture fluide, tous les ingrédients d’un excellent livre étaient au rendez-vous. Comme l’indique son titre, Chronique d’une mort annoncée relate, plusieurs années après les faits, les événements qui ont conduit à l’assassinat de Santiago Nasar par les frères Vicario. Vengeance invraisemblable, enquête sans surprise, amour improbable, ce texte inclassable mêle les genres avec brio. Ce court roman se divise en cinq chapitres, qui abordent chacun le même épisode...

Lire la suite

Homo deus, de Yuval Noah Harari

Il me reste 50 pages à lire à l’heure où j’écris ces lignes, mais je sais déjà qu’Homo deus, une brève histoire de l’avenir, est à la hauteur de Sapiens, une brève histoire de l’humanité. Yuval Noah Harari est un auteur à lire et à relire : ses livres débordent d’humour et d’intelligence. Après avoir exploré les liens qui unissent hier à aujourd’hui, Harari se lance à la conquête de demain. Les nouvelles technologies travaillent à éliminer les maladies mortelles et le vieillissement ? À nous rendre heureux et à améliorer nos capacités ? Immortalité, félicité, divinité : telles sont les promesses du présent de la Silicon Valley. Pour ne pas perdre ceux qui n’auraient pas lu Sapiens, Homo deus réexplique les...

Lire la suite

Dracula, de Bram Stoker

Qui ne connaît pas le nom du plus célèbre des vampires ? Largement utilisé dans la culture populaire, le Comte Dracula est moins souvent imité : à la lecture du roman de Bram Stoker, j’ai été plutôt surprise du traitement du sujet. Plus sombre et moins sanglant, plus haletant et moins sexuel que ce à quoi je m’attendais, tel fut pour moi Dracula. Érotique sans aucun doute (n’oublions pas qu’il a été publié en 1897) mais discret, tout en allusions efficaces. Des feux follets d’Europe centrale aux tombes d’Angleterre en passant par les asiles, les navires et les trains du XIXème siècle, les paysages se succèdent sans se ressembler, dans des descriptions à la fois terrifiantes et poétiques. Roman épistolaire, l’histoire du...

Lire la suite