Le Crime de l’Orient-Express, d’Agatha Christie

Polar culte s’il en est, il fallait bien que je lise, une quinzaine d’années après avoir dévoré Mort sur le Nil, Le Crime de l’Orient-Express. On y retrouve Hercule Poirot à bord d’un train mythique, qu’une violente tempête de neige force à s’arrêter quelques jours après son départ. Au matin de cette escale imprévue, on découvre qu’un homme a été assassiné à coups de couteau. Le coupable se trouve forcément à bord du train, dans le wagon même du crime : qui de mieux placé que le célèbre détective pour interroger les passagers et tenter de démêler le vrai du faux au fil des différents témoignages ? Le Crime de l’Orient-Express révèle Hercule Poirot dans toute sa finesse. Ma lecture de Mort sur le Nil remonte à trop...

Lire la suite

Blanc mortel, de Robert Galbraith

Quatrième volume des aventures du détective privé Cormoran Strike, Blanc mortel est le premier polar que je chronique et que je lis depuis bien longtemps. Enquête aux multiples facettes, ce roman mènera les personnages des grandes salles du Parlement londonien aux manoirs de campagne, en passant par une boutique de bibelots wicca et un rassemblement d’extrême gauche. Sur fonds de Jeux Olympiques et de chevaux de race, on retrouve dans ce tome les ambiances que Robert Galbraith, alias J.K. Rowling, sait si bien créer dans chacun de ses livres. Protagonistes maîtrisés dans leurs moindres méandres psychologiques, atmosphère rendue au détail près, ce fut une lecture aussi prenante qu’agréable. Humeur du moment ou talent de Robert Galbraith, je n’ai...

Lire la suite

Sortilège, de M. R. James

Salué par Lovecraft, Montague Rhodes James est l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles fantastiques. Méconnu en France, il est cependant resté célèbre parmi les Anglosaxons, qui le considèrent comme un précurseur du genre. Recherchant un volume de Henry James, j’ai acheté par mégarde les Histoires de fantômes de M. R. James… Et je ne le regrette pas. Son style léger, non dénué d’humour, happe immédiatement le lecteur dans chacune de ses nouvelles. En quelques lignes, les personnages sont posés et l’ambiance anglaise est au rendez-vous… Subrepticement, ce quotidien de tasses de thé et de vieux papiers nous entraîne dans la peur et le surnaturel : c’est dans Sortilège que le talent de M. R. James est pour moi à son...

Lire la suite

1Q84, de Haruki Murakami

Composé de 3 tomes qui se déroulent entre avril et décembre 1984 au Japon, 1Q84 alterne les points de vue de deux personnages, Tengo et Aomamé. Un homme et une femme qui n’ont à première vue rien en commun, mais dont les aventures s’entremêlent au fil des chapitres pour n’en former plus qu’une : une histoire haletante, entre fantastique, thriller et romance, qui m’a emballée dès les premières lignes. Des mystérieux Little People aux dangereux Précurseurs en passant par l’allusion non voilée au roman dystopique de George Orwell, laissez-vous emporter par l’étrange lien qui unit Tengo et Aomamé dans le monde parallèle d’1Q84 ! Ces deux protagonistes sont en effet au centre de la série. L’un est professeur de maths et écrivain en devenir, l’autre enseigne le sport...

Lire la suite

Chronique d’une mort annoncée, de Gabriel García Márquez

Après L’automne du patriarche et ses phrases non ponctuées de plusieurs dizaines de pages, je craignais de me lancer dans un autre roman de Gabriel García Márquez. Chronique d’une mort annoncée s’est avéré très différent : paragraphes réguliers, rythme haletant, écriture fluide, tous les ingrédients d’un excellent livre étaient au rendez-vous. Comme l’indique son titre, Chronique d’une mort annoncée relate, plusieurs années après les faits, les événements qui ont conduit à l’assassinat de Santiago Nasar par les frères Vicario. Vengeance invraisemblable, enquête sans surprise, amour improbable, ce texte inclassable mêle les genres avec brio. Ce court roman se divise en cinq chapitres, qui abordent chacun le même épisode...

Lire la suite

Homo deus, de Yuval Noah Harari

Il me reste 50 pages à lire à l’heure où j’écris ces lignes, mais je sais déjà qu’Homo deus, une brève histoire de l’avenir, est à la hauteur de Sapiens, une brève histoire de l’humanité. Yuval Noah Harari est un auteur à lire et à relire : ses livres débordent d’humour et d’intelligence. Après avoir exploré les liens qui unissent hier à aujourd’hui, Harari se lance à la conquête de demain. Les nouvelles technologies travaillent à éliminer les maladies mortelles et le vieillissement ? À nous rendre heureux et à améliorer nos capacités ? Immortalité, félicité, divinité : telles sont les promesses du présent de la Silicon Valley. Pour ne pas perdre ceux qui n’auraient pas lu Sapiens, Homo deus réexplique les...

Lire la suite

Dracula, de Bram Stoker

Qui ne connaît pas le nom du plus célèbre des vampires ? Largement utilisé dans la culture populaire, le Comte Dracula est moins souvent imité : à la lecture du roman de Bram Stoker, j’ai été plutôt surprise du traitement du sujet. Plus sombre et moins sanglant, plus haletant et moins sexuel que ce à quoi je m’attendais, tel fut pour moi Dracula. Érotique sans aucun doute (n’oublions pas qu’il a été publié en 1897) mais discret, tout en allusions efficaces. Des feux follets d’Europe centrale aux tombes d’Angleterre en passant par les asiles, les navires et les trains du XIXème siècle, les paysages se succèdent sans se ressembler, dans des descriptions à la fois terrifiantes et poétiques. Roman épistolaire, l’histoire du...

Lire la suite