L’Historienne et Drakula, d’Elizabeth Kostova

J’ai découvert L’Historienne et Drakula au détour d’une librairie en Espagne, il y a quelques années. Désireuse de m’améliorer dans la langue de Cervantès, je l’ai acheté sans me rendre compte qu’il s’agissait à l’origine d’un roman américain. Qu’importe : me voilà partie sur les traces du vampire immortalisé par Bram Stoker. Fille d’un historien et d’une anthropologue disparue peu de temps après sa naissance, la narratrice découvre, à l’âge de seize ans, un étrange livre dans la bibliothèque de son père. C’est le début d’une série de récits enchâssés sous forme de lettres, qui nous conduiront de l’Angleterre à la Turquie en passant par la Hongrie, la Bulgarie et, bien...

Lire la suite

Les roses fauves, de Carole Martinez

Histoire d’amour, grande Histoire, histoire de famille, tranche de vie, Les roses fauves est à bien des égards difficile à qualifier. On y suit Carole Martinez elle-même, alors qu’elle s’exile trois mois dans un petit village breton pour écrire son prochain roman. Elle y rencontre Lola Cam, postière inspirée d’une lectrice bien réelle, dont les aïeules espagnoles avaient pour habitude d’écrire leurs secrets avant de mourir et de les enfermer dans un cœur de tissu qu’elles léguaient à leur fille aînée. C’est le début d’une aventure tour à tour drôle, tragique et poétique où les frontières de la réalité se mêlent aux brumes du passé et aux charmes de l’illusion, pour prendre possession d’un jardin très secret qui pourrait être celui de chacun d’entre nous....

Lire la suite

Et passe le souffle des dieux, de Philippe Séguy

Folle chanson de geste, roman foisonnant, épopée prodigieuse : tels sont les termes choisis en quatrième de couverture pour décrire Et passe le souffle des dieux. On y suit Odon de Rhys, troisième fils d’une famille de petite noblesse, alors qu’il entre au service de Guillaume le Conquérant en 1065, un an avant que celui-ci se décide à envahir l’Angleterre. Avec son ambiance médiévale, entre les mystères des druides, les serments des vassaux et les ambitions des princes, le récit de Philippe Séguy avait tout pour me plaire. Malheureusement sa belle plume et la précision de ses références historiques ne m’ont pas fait voyager comme je l’espérais. Et passe le souffle des dieux est suivi d’un sous-titre : Ainsi était l’an...

Lire la suite

Le Monde de Sophie, de Jostein Gaarder

Après avoir dévoré Le Mystère de la Patience, j’avais hâte de me plonger dans l’histoire de la philosophie à travers Le Monde de Sophie. Sans m’attendre à un récit palpitant, j’espérais que cette correspondance entre une jeune fille et un philosophe autour de questions telles que « D’où vient le monde ? » ou « Crois-tu au destin ? » serait un échange passionnant. Dès les premières lignes, j’ai malheureusement été frappée par la piètre écriture de ce roman et la pauvreté des protagonistes. J’ai plusieurs fois failli abandonner ma lecture tant je l’ai trouvée fastidieuse ; seule la curiosité philosophique m’a permis de tenir jusqu’au bout de cette vaste mise en abyme ratée. Le Monde de Sophie tourne autour...

Lire la suite

Le Jardin Secret, de Frances Hodgson Burnett

Expression bien connue entrée dans le langage courant, la nécessité d’avoir son jardin secret est directement issue du roman éponyme de Frances Hodgson Burnett. Nous y suivons les aventures de Mary Lennox, fillette née en Inde que le choléra rend orpheline. Enfant renfermée et capricieuse, élevée sans aucune tendresse, elle se retrouve envoyée dans le manoir lugubre de son oncle Archibald Craven, au milieu des landes, où le paysage hivernal est aussi morose qu’elle. Tout change lorsqu’un rouge-gorge lui montre la clé d’un jardin abandonné… À la croisée du conte et du roman, Le Jardin Secret mêle poésie et humour dans une histoire pleine de sagesse qui ravira les lecteurs de tous âges. Si la caractérielle Mary porte le début du récit,...

Lire la suite

Maus, d’Art Spiegelman

Bande dessinée autobiographique parue sous forme de série entre 1980 et 1991, Maus raconte une partie de la vie du père d’Art Spiegelman, juif polonais déporté à Auschwitz en 1944. Cette rencontre entre l’histoire et l’Histoire, où les juifs sont des souris, les Polonais des cochons et les Allemands des chats est une œuvre coup-de-poing, un de ces livres marquants qui raconte ce que nul ne devrait oublier. Le récit commence par la rencontre des parents de l’auteur au milieu des années 30 et s’achève en 1945, après la défaite de l’Allemagne. Roman d’amour, témoignage, quête identitaire et personnelle, ce texte fait partie des incontournables. L’utilisation de la bande dessinée, la transformation des hommes en animaux...

Lire la suite

L’Ours est un écrivain comme les autres, d’Alain Kokor

Bande dessinée inspirée du roman éponyme de William Kotzwinkle, L’Ours est un écrivain comme les autres est tombé entre mes mains grâce à l’esprit avisé du hérisson de cheminée, correctrice inspirée et dessinatrice talentueuse. L’histoire s’ouvre avec l’incendie qui emporte dans ses flammes le manuscrit tout juste achevé d’un certain Arthur Bramhall. Deux pages plus loin et quelque temps plus tard, son deuxième écrit est dérobée par un ours. C’est le début d’un récit décalé, à la croisée de la fable et de la satire, où l’impossible est tellement crédible qu’il pourrait être réel. Brusque et muet, l’ours qui voit dans le texte volé le moyen le plus sûr d’obtenir beaucoup de miel...

Lire la suite