Le Tambour, de Günter Grass

Histoire et d’un enfant et d’un homme et d’un nain, Né en Pologne à Dantzig dans les années vingt, Le Tambour est tourné en autobiographie. Oscar Matzerath est l’auteur de ce récit, Personnage étonnant qui ne veut pas grandir, Diablotin étonnant qui surjoue la satire. Surréaliste, absurde, décrivant tour à tour, Les horreurs de la guerre, les erreurs de l’amour, En trente ans environ Günter Grass nous relate La conception d’Oscar, ses deux pères, ses deux mères, La montée du nazisme et l’ambiance au cimetière, Le combat de la Poste et le cirque à la hâte. Oscar le musicien, au fil de l’aventure, Garde la passion d’un seul être, d’un seul objet : Le tambour, qu’il remplace au gré de ses brisures. Jouant pour oublier ou pour faire exister, Capable par sa voix de...

Lire la suite

L’Ombre du Vent, de Carlos Ruiz Zafón

Un petit garçon traverse avec son père les rues embrumées de la Barcelone de l’après-guerre pour se rendre au Cimetière des Livres Oubliés. Là, dans ce dédale de papier seul connu de quelques élus, celui qui vient d’oublier le visage de sa mère va découvrir un mystérieux roman : L’Ombre du Vent, d’un certain Julián Carax. Il emporte le livre avec lui et se trouve ainsi investi d’une étrange responsabilité… Semblable incipit ne pouvait manquer de m’intéresser, moi qui vit dans un labyrinthe de livres-rêves ! Je me suis aussitôt incarnée dans le personnage principal, vivant avec la même intensité que lui cette aventure sombre et fantastique, où la mort dialogue avec l’amour. Suspens, tragédie, humour et fantômes sont...

Lire la suite

Sang trouble, de Robert Galbraith

Sang trouble est le cinquième volet des enquêtes du détective Cormoran Strike. Je m’y suis glissée sans effort, désireuse d’une lecture légère après la complexité des Affinités électives de Goethe. Le polar est loin d’être mon genre de prédilection, mais j’aime les ambiances variées dans lesquelles nous plonge Robert Galbraith : ici, c’est entre les côtes de Cornouailles et les salles aseptisées d’un cabinet médical que se déroule la majeure partie de l’histoire, sans oublier les longues heures solitaires en voiture ou en appartement. Enquête complexe dont je n’ai pas vu venir la fin, j’ai apprécié la variété des personnages et des caractères ainsi que l’habituelle alternance entre les points de vue des...

Lire la suite

Mr. Vertigo, de Paul Auster

Vous êtes orphelin. Vous avez neuf ans, vous vivez en compagnie d’une tante indifférente et d’un oncle qui ne s’intéresse à vous que pour vous frapper ou vous insulter. Un jour, alors que vous trainez dans la rue, un inconnu charismatique vous propose de le suivre pour apprendre à voler comme un oiseau et devenir riche. S’il ne tient pas parole, vous pourrez lui couper la tête avec une hache. Nombre d’entre nous auraient sûrement refusé cette étrange proposition, mais Walter Rawley l’accepte : ainsi commence Mr. Vertigo. Magique, tragique, burlesque, absurde, d’innombrables qualificatifs pourraient être attribués à ce roman qui sort des sentiers battus. Mr. Vertigo est raconté du point de vue de Walter Rawley, qui nous...

Lire la suite

Mémoires d’un orgue, de Nadine Chirol

De nombreuses histoires méritent d’être contées : peu d’entre elles concernent des orgues, et moins encore finissent illustrées sous forme de bandes dessinées. C’est pourtant le cas de l’étonnant voyage de l’orgue historique espagnol de Fresnes, adapté par Nadine Chirol dans Mémoires d’un orgue. Installé en 1768 dans le monastère de Buenafuente del Sistal en Castille, cet instrument chatoyant accompagne les liturgies jusqu’à l’arrivée des armées de Napoléon. Abandonné pendant plusieurs années puis démonté au moment des travaux de restauration du monastère, son existence prend un nouveau tournant lorsque les sœurs le confient à l’atelier de restauration de Frédéric Desmottes… Mémoires d’un orgue...

Lire la suite

Le Maître et Marguerite, de Mikhaïl Boulgakov

Par une belle après-midi d’été, à Moscou, un poète et un directeur de revue littéraire débattent sur l’existence de Jésus. Un étranger aux yeux vairons se joint à leur conversation et leur relate la rencontre de Ponce Pilate et d’un certain Yeshoua Ha-Nozri comme s’il y avait personnellement assisté… Ainsi commence Le Maître et Marguerite, ultime roman de Boulgakov. À la croisée du fantastique, de la satire sociale et de l’histoire d’amour, ce récit insolite décrit les tribulations moscovites de Satan et de sa suite. La magie que certains qualifieraient de noire rivalise avec l’absurdité des lois humaines pour le plus grand bonheur du lecteur, qui se retrouve plongé dans un aventure où se croisent une multitude de...

Lire la suite

La Montagne magique, de Thomas Mann

Paru en 1924, La Montagne magique est considéré comme l’un des monuments de la littérature allemande. Si l’on en croit le résumé, c’est le récit d’une ascension : un homme que rien ne prédestinait à ce destin se retrouve emporté dans une aventure morale, spirituelle et sensorielle grâce à l’univers hermétique de la montagne magique. Plus concrètement, ce roman raconte le séjour d’un jeune homme dans un sanatorium ; venu rendre visite à son cousin pour trois semaines, il restera finalement sept ans parmi les « gens de là-haut ». À la fois débat philosophique, réflexion politique et histoire d’amour, le chef d’œuvre de Thomas Mann avait tout pour me plaire mais s’est avéré une immense déception. Hans Castorp est...

Lire la suite