La Bibliothèque multiplie les nouveaux chapitres !

Par où commencer ? Peut-être par la fin, car c’est elle qui s’approche à grands pas. Oui, vous avez bien lu, je suis en train de terminer le premier jet de Rêver, le dernier tome de La Bibliothèque. Ce sont près de dix années d’écriture qui touchent à leur terme, et je tremble d’excitation à l’idée d’écrire les dernières pages de cette histoire ! Comme toujours, suivront plusieurs mois de relecture et de correction avant la publication. Néanmoins, Rêver est assez différent de ses prédécesseurs. Son écriture a été de loin la plus facile des cinq : cela se ressentira peut-être à la relecture. J’espère avoir moins de lourdeurs, moins d’errements que sur les précédents volets des aventures d’Émilie.

Mourir est quant à lui toujours en correction, mais promis, il devrait sortir cette année. Difficile à écrire, difficile à corriger, j’aurais aimé le publier à temps pour mes prochains salons, mais rien ne saurait me faire bâcler la dernière ligne droite de la correction. Salon, vous avez dit salon ? Comme je vous l’annonçais en février, je serai bien sûr présente au Salon Fantastique de Paris qui se déroulera au Parc Floral du 30 mars au 1er avril 2024, mais grâce au salon des auteurs locaux de Montgeron, j’ai également fait de belles rencontres qui déboucheront sur de nouveaux rendez-vous ! À commencer par le Salon jeunesse des banlieusards, qui aura lieu le samedi 13 avril 2024 à la mairie de Vigneux-sur-Seine.

Le salon de Montgeron, mais encore ? Mais oui, souvenez-vous, je vous l’ai annoncé dans mon dernier article. C’est la première fois que je participe à un salon organisé par une médiathèque, et je dois dire que ce fut une réussite. Nous étions 22 auteurs du département de l’Essonne, principalement montgeronnais. J’ai beaucoup apprécié le côté local et les rencontres d’auteurs de proximité ! Je retiens les initiatives remarquables d’Aouicha Traore, auteur d’albums jeunesse et créatrice de l’association Ode à la littérature, mais aussi le fort sympathique magazine Tako Kids et sa co-fondatrice Amélie Carriere, sans parler du professionnalisme et de l’enthousiasme contagieux d’Estelle Lequette. La médiathèque Raymond Aron a organisé l’événement de main de maître, avec un espace de circulation agréable, de nombreuses grilles mises à notre disposition, sans compter le buffet d’accueil gargantuesque et le chaleureux verre de l’amitié pour clôturer la journée !

Last but not least, les Éditions de la Chouette d’Or, avec lesquelles j’ai co-écrit Le Trésor de l’Entente Cordiale, structurent leur communication et viennent de publier une première vidéo sur la genèse du tableau qui forme la couverture d’Aimer ! Tableau qui, rappelons-le, a nécessité environ deux ans de travail et retardé d’autant la publication de mon troisième roman… Comment, sur la base de la seule idée du labyrinthe, l’artiste Michel Becker a-t-il construit la porte d’entrée de cette aventure ? Quelles techniques de peinture a-t-il utilisées, quelles couleurs, pourquoi ? Mettez-vous à l’aise dans votre fauteuil, prenez thé, café et petits gâteaux avec vous et plongez-vous pendant 20 minutes dans les secrets d’un tableau unique ! Bon visionnage…

Mon stand au salon de Montgeron ! On peut dire que j’ai occupé l’espace.

Un aperçu du salon de Montgeron ! Les visiteurs se sont succédé tout au long de l’après-midi.

Je suis en pleine dédicace… J’ai vendu 6 livres sur la journée, c’est une belle réussite !

2 Commentaires

  1. Jerome
    9 Mar 2024

    Que du croustillant, bravo, et hâte de lire l’ensemble 🙂

    • Pauline Deysson
      10 Mar 2024

      Merci beaucoup !! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !