Le monde selon Garp, de John Irving

Ce roman de John Irving est une longue chaîne de hasards, tour à tour drôles, incongrus, tendres ou violents, qui forment la vie de T. S. Garp. De sa naissance à sa mort, nous suivons ce garçon, qui s’essaye à la lutte par curiosité avant de devenir écrivain par amour. Autour de lui gravitent sa femme, sa mère, ses enfants et quantité de personnages secondaires ; chacun représente à lui seul à un art de vivre. Tous évoluent autour de la même problématique : qu’est-ce que l’amour et comment doit-il se vivre ? Comment peut-on le trouver, le perdre puis avoir la force de le rechercher à nouveau ? Le monde selon Garp n’est peut-être pas un roman réaliste au sens classique du terme. Il accumule trop d’absurdités, trop de violences pour...

Lire la suite

Oliver Twist, de Charles Dickens

Qui ne connaît pas, au moins de réputation, ce célèbre roman de Charles Dickens ? De même qu’ Orgueil et Préjugés, Oliver Twist est une œuvre fondatrice, dont les rouages ont été maintes fois imités, et la qualité rarement égalée. À l’archétype de l’orphelin maltraité s’ajoute la dénonciation engagée de la société victorienne, dépeinte avec une ironie féroce. Pas de critique directe, mais des dialogues maîtrisés, dans lesquels les personnages révèlent toute leur monstruosité avec un naturel désarmant, et des descriptions sobres, qui laissent le lecteur seul juge des atrocités dont est victime Oliver au fil du roman. D’Oliver Twist, je retiens l’affreuse hypocrisie du gras Mr. Bumble, affamant sans vergogne les enfants de...

Lire la suite

Le Château de Hurle, de Diana Wynne Jones

J’ai lu ce roman après avoir vu Le Château ambulant, de Hayao Miyazaki, qui en est tiré. Mon avis ? Un livre drôle, astucieux, bien écrit et parfaitement cohérent, qui se dévore et que j’ai préféré au film des studios Ghibli. Nous suivons l’histoire de Sophie, fille aînée d’un chapelier, consciencieuse, intelligente, belle sans le savoir et possédant bien d’autres dons, qui seraient restés ignorés si la Sorcière du Désert ne l’avait pas transformée sans raison en vieille femme. C’est pour lever la malédiction qui la frappe (et pour passer la nuit) que Sophie pénètre dans le château ambulant. Elle y rencontre deux personnages plutôt originaux : Hurle, puissant sorcier, narcissique et irresponsable comme un adolescent, et...

Lire la suite