Le grand livre des gnomes, de Terry Pratchett

Ce roman est le premier que je lis de Terry Pratchett, mais certainement pas le dernier ! Action, aventure et une bonne dose d’humour sont au rendez-vous dans cette histoire qui vous montrera le monde tel que vous ne l’avez jamais vu. Des grands magasins aux vaisseaux spatiaux en passant par les carrières de pierre et les réserves naturelles, quand on mesure dix centimètres de haut,  beaucoup de choses se trouvent relativisées… Sans compter que dix années de vie humaine équivalent à cent ans de vie gnomique. Imaginez qu’Octave Mouret soit Dieu et Au Bonheur des Dames le monde, calquez-y un fragment d’Europe médiévale et saupoudrez le tout de satire : vous obtiendrez Le grand livre des gnomes. Pour un gnome, nos secondes sont des...

Lire la suite

La douce empoisonneuse, d’Arto Paasilinna

Arto Paasilinna est le premier auteur finlandais que je lis. Humour, légèreté et un brin de satire composent sa Douce empoisonneuse : ce roman au style efficace, parfait pour vous aérer l’esprit après un pavé de 500 pages, se lit vite et bien. Il conte les aventures de Linnea Ravaska, veuve âgée et paisible, qui se fait chaque mois dépouiller de sa pension par son neveu et ses amis. Jusqu’à ce qu’une goutte d’eau fasse déborder le vase, éveillant en Linnea un soudain intérêt dans l’élaboration des poisons… C’est le début d’un engrenage comique qui portera les personnages vers leur fin avec l’implacabilité d’une tragédie grecque. Maniant le comique de situation sans verser dans la caricature ou l’invraisemblable, Arto Paasilinna fait rire et le fait bien. Du bain...

Lire la suite

Les Voyages de Gulliver, de Jonathan Swift

Paru en 1721, on ne connaît des Voyages de Gulliver que le séjour du marin chez les Lilliputiens. Cette aventure s’avère être la première d’une série de quatre grands voyages : aux être minuscules succèderont les géants de Brobdingnag, les amateurs d’abstraction de Laputa et les chevaux Houyhnhnms doués de raison. Chaises de cheveux, peignes en poils de barbe, églises en guise de maison, escalopes en forme de harpe, immortels irascibles, îles volantes, résurrection des morts, l’œuvre de Jonathan Swift fait la part belle à l’imaginaire… Et se livre pour notre plus grand plaisir à une satire sociale qui n’a rien perdu de son actualité. Ainsi, les Lilliputiens sont mortellement divisés avec leurs voisins sur la manière...

Lire la suite