Les Voyages de Gulliver, de Jonathan Swift

Paru en 1721, on ne connaît des Voyages de Gulliver que le séjour du marin chez les Lilliputiens. Cette aventure s’avère être la première d’une série de quatre grands voyages : aux être minuscules succèderont les géants de Brobdingnag, les amateurs d’abstraction de Laputa et les chevaux Houyhnhnms doués de raison. Chaises de cheveux, peignes en poils de barbe, églises en guise de maison, escalopes en forme de harpe, immortels irascibles, îles volantes, résurrection des morts, l’œuvre de Jonathan Swift fait la part belle à l’imaginaire… Et se livre pour notre plus grand plaisir à une satire sociale qui n’a rien perdu de son actualité. Ainsi, les Lilliputiens sont mortellement divisés avec leurs voisins sur la manière...

Lire la suite

Homo deus, de Yuval Noah Harari

Il me reste 50 pages à lire à l’heure où j’écris ces lignes, mais je sais déjà qu’Homo deus, une brève histoire de l’avenir, est à la hauteur de Sapiens, une brève histoire de l’humanité. Yuval Noah Harari est un auteur à lire et à relire : ses livres débordent d’humour et d’intelligence. Après avoir exploré les liens qui unissent hier à aujourd’hui, Harari se lance à la conquête de demain. Les nouvelles technologies travaillent à éliminer les maladies mortelles et le vieillissement ? À nous rendre heureux et à améliorer nos capacités ? Immortalité, félicité, divinité : telles sont les promesses du présent de la Silicon Valley. Pour ne pas perdre ceux qui n’auraient pas lu Sapiens, Homo deus réexplique les...

Lire la suite

Le lotus et le robot, d’Arthur Koestler

J’ignorais tout d’Arthur Koestler avant de lire cet essai. Hongrois, passionné de la France, naturalisé Britannique, juif ayant échappé de peu aux nazis, la vie de ce grand intellectuel du XXème siècle pourrait être un roman à elle seule. Découvert dans le cadre de mes lectures pour Vivre, Le lotus et le robot m’a transportée bien au-delà de ce que j’imaginais. Cet essai à la croisée du récit de voyage, de l’analyse ethnologique et de la quête spirituelle se propose de comparer deux pays, l’Inde et le Japon, et d’y trouver une réponse aux angoisses de l’Occident : c’est avec cet objectif en vue que Koestler part interroger mystiques, yogis et moines zen en tout genre pendant près de six mois. Le bilan de son...

Lire la suite

Moby Dick, de Herman Melville

Lors d’un exercice de traduction, j’ai entendu dire d’Herman Melville que certains de ces romans étaient tellement complexes que même les anglophones ne les comprenaient pas. Ce n’est heureusement pas le cas de Moby Dick, que j’ai pu lire dans le texte sans difficulté majeure de compréhension. Je n’irai toutefois pas jusqu’à dire que c’est une œuvre facile d’accès : tortueux, mélancolique, méditatif, c’est le genre de roman qu’il faut relire plusieurs fois pour en saisir pleinement la portée. De Moby Dick, je retiens le début, hautement comique, quand Ismaël se retrouve contraint de partager son lit avec le colossal Queequeg. Je garde également le souvenir de passages très philosophiques : la...

Lire la suite

Le Mystère de la patience, de Jostein Gaarder

Ce roman norvégien raconte l’histoire d’un petit garçon nommé Hans-Thomas, qui à 11 ans va traverser l’Europe avec son père afin de gagner la Grèce, où vit sa mère. Ce voyage aurait pu être ordinaire sans l’intervention d’un nain, qui les envoie sur un chemin imprévu où les attendent de nombreuses rencontres aussi insolites que mystérieuses. Mystère, c’est bien le mot juste pour ce roman, divisé en 52 chapitres, qui correspondent chacun à une carte à jouer ; quant à la patience, en plus d’être une des vertus dont Hans-Thomas devra s’armer, c’est aussi l’autre nom de la réussite, ou solitaire, que nous connaissons tous ! J’ai adoré Le Mystère de la patience. Concis, onirique, philosophique,...

Lire la suite

La sagesse des mythes, de Luc Ferry

Avant de lire Apprendre à vivre 2 – La sagesse des mythes, je pensais connaître la mythologie grecque. J’ai découvert qu’en plus d’avoir des connaissances approximatives, je ne m’étais jamais interrogée sur le sens profond des mythes, et que sans Luc Ferry j’aurais vraiment raté quelque chose d’énorme. Il développe dans cet ouvrage tous les mythes principaux, et en explique la signification d’une manière aussi drôle qu’intelligente. Nous commençons avec le grand commencement : la naissance des dieux olympiens. Derrière ces divinités qui nous semblent immuables se cache une parenté dont l’ampleur n’a d’égale que les incessantes guerres et tribulations. Les titans Cronos et Rhéa, mais aussi de nombreux autres, eux-mêmes enfants de divinités cosmiques, tels que le...

Lire la suite

Le Voyage Initiatique d’Elena, d’Amanda Castello

J’ai lu Le Voyage Initiatique d’Elena à la demande de son auteur, que je remercie pour l’envoi de ce beau roman. Ce livre est étrange : surprenant, féerique, philosophique, poétique, il ne se laisse pas mettre dans une case. Il raconte l’histoire d’Elena, jeune fille de 13 ans vivant sur une planète qui pourrait être la Terre dans un futur très éloigné. Du Royaume des Morts au Secret des Papillons, en passant par les Annales akashiques et le Pont flottant du ciel, Elena apprendra au cours de son voyage à mieux comprendre le bonheur, et à accepter la mort. Son cheminement est semé de rencontres aussi inattendues qu’intéressantes. Victor Hugo, Saint-Exupéry, Giordano Bruno, mais aussi Ehuaz le cheval rune, Mandragore la plante de...

Lire la suite