World War Z, de Max Brooks

J’ai lu ce roman sur les conseils de ma correctrice en chef. N’ayant pas vu le film, j’abordais World War Z sans grande conviction : je m’attendais à une histoire classique de lutte pour la survie dans un monde post-apocalyptique. À ce préjugé s’ajoutait mon indifférence profonde à l’égard des zombies, qui ne m’ont jamais intéressée en tant que créatures fantastiques. Quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris cette série de témoignages imaginaires, issus de toutes les parties du monde, qui, rassemblés, racontent Une histoire orale de la guerre des zombies, sous-titre du récit de Max Brooks. Suspens, émotion et analyse se croisent à travers les expériences de personnages très différents auxquels je me suis tout de...

Lire la suite

Catch 22, de Joseph Heller

Publié en 1961, Catch 22 est directement inspiré des expériences de Joseph Heller pendant la Seconde Guerre Mondiale. L’histoire se déroule sur Pianosa, petite île située non loin des côtes italiennes. La chronologie est floue, mais suit l’inexorable augmentation du nombre de missions imposées aux aviateurs par le colonel Cathcart, de 25 à 80 (le récit s’ouvre à 45). Dénonciation virulente et hautement satirique de la guerre et de ses absurdités, Catch 22 s’attaque surtout à l’ineptie des responsables américains. Dans cette île perdue entre le front et l’arrière, seuls comptent le profit et les médailles : peu importe que la mort soit celle d’alliés ou d’ennemis, de civils ou de militaires. Tout ce qui compte est de...

Lire la suite

L’herbe de novembre, d’Antonio Gala

Après Gudú, le roi oublié, me voici de nouveau condamnée à vous parler d’un livre que vous ne lirez jamais, faute de traduction française. Noviembre y un poco de yerba, d’Antonio Gala, est une pièce de théâtre publiée en 1967. Ce huis-clos à quatre voix met en scène Diego et Paula, couple semblable à des milliers d’autres, à ceci près que Diego est un déserteur. Il vit caché dans la cave de Paula, avec la mère de celle-ci, depuis plus de vingt ans, et n’ose pas sortir crainte de se faire arrêter. Dénonciation ancrée dans le contexte de la guerre civile espagnole, cette œuvre qui pousse les personnages jusque dans leurs derniers retranchements est aussi une réflexion profonde sur la folie, l’amour et l’illusion. Autant de...

Lire la suite