Le Salon des auteurs indépendants de Sète

Le soleil éclaire de ses rayons orangés le Théâtre de la Mer, ce samedi 3 octobre 2020, annonçant aux courageux qui se sont levés aux aurores une journée dégagée. Alors que je me dirige vers la salle Tarbouriech, où Armonia Lemaître œuvre depuis des mois pour que se tienne le premier salon des auteurs indépendants de Sète, j’ai le cœur léger. Le lieu est magnifique. Par un temps pareil, les visiteurs sont sûrs d’être au rendez-vous ! Je hisse péniblement ma valise en haut des marches et m’installe dans une salle voûtée, aménagée dans le plus strict respect des consignes sanitaires en superbe couloir de circulation.

Mon stand fin prêt pour l’ouverture du salon ! J’ai fini par inverser Grandir et Vivre mais j’aurais dû les laisser dans ce sens ; l’emplacement de Grandir était celui où l’on s’arrêtait le plus facilement !

Pour l’occasion, Armonia a réuni des auteurs de tous les horizons. Polar, poésie, recettes de cuisine, littérature générale, romans historiques, albums pour enfant, romance, fantasy, il y en a pour tous les goûts ! J’apprécie particulièrement le stand et le pseudonyme de mon voisin Marco Libro, noir en diable, ainsi que les couvertures de Laetitia Argoud, installée en face de moi. Plus loin, je flashe aussi sur la couverture d’Amère, d’Angélique Maurin. L’idée de Charlotte Azais, qui compose ses livres jeunesse à l’aide de photos d’animaux, me semble également très amusante. Je retrouve bien sûr avec grand plaisir Armonia, sans qui rien de tout cela n’aurait été possible, et Elijaah Lebaron, avec sa double casquette d’auteur et de cameraman !

Elijaah Lebaron et Armonia Lemaître, les grandes stars du salon des auteurs indépendants de Sète ! Grâce à eux, l’événement a été une vraie réussite et l’ambiance était au rendez-vous.

Elijaah nous avait déjà tous interviewés à l’occasion du Salon des auteurs indépendants de Maisons-Alfort l’an dernier. Pendant qu’un écran diffuse ces bons souvenirs ainsi que des book-trailers plus alléchants les uns que les autres, Elijaah reprend de nouveau le micro (masqué) pour mettre en avant ceux qui ne sont pas encore passés sous les feux de la caméra. Comme je n’ai pas de nouveau roman à présenter (souvenez-vous, Aimer ne sortira pas avant 2021), j’en suis quitte pour un échange rapide sur l’ambiance du salon des auteurs indépendants de Sète.

Ambiance masquée ! J’avais sorti mon plus beau masque Harry Potter pour l’occasion. Afin de respecter les consignes sanitaires, j’ai laissé les lecteurs se servir plutôt que de donner directement les marque-pages.

Remis en question jusqu’au dernier moment à cause des mesures gouvernementales, c’est une vraie chance que cet événement ait pu avoir lieu. Annoncé par l’office de tourisme et promu dans les journaux locaux, Armonia s’est battue jusqu’au bout pour faire de ce premier salon des auteurs indépendants de Sète une réussite. Malgré une communication réduite, les visiteurs ont répondu présents dès le début de l’après-midi. Le port du masque ne facilite pas les échanges et je ne distribue pas aussi bien mes marque-pages quand je dois héler les passants pour qu’ils les prennent. dans ce contexte, je suis plutôt fière d’être parvenue à vendre un livre. Je suis heureuse également d’en avoir laissé un autre en guise de lot pour la tombola du salon.

Un article du Midi Libre, fièrement partagé par Armonia ! C’est vraiment super que la presse ait relayé l’événement.

Je retrouverai avec plaisir le salon des auteurs indépendants de Sète dès que l’époque Covid sera révolue ; pour l’heure, je pense plus constructif de me consacrer à l’écriture de Mourir et aux retouches de Grandir. La sortie de la Chasse au Trésor de l’Entente Cordiale approche à grands pas : le livre est d’ores et déjà disponible en pré-commande sur Amazon, Decitre, Fnac et de nombreux autres distributeurs, y compris bien sûr vos libraires habituels. Le conte du Trésor des Edrei, les anecdotes de Stephen Clarke, les énigmes de Vincenzo Bianca et les superbes illustrations de Michel Becker sauront sans nulle doute vous faire patienter jusqu’aux prochaines aventures d’Émilie !

Et vous, connaissez-vous le Théâtre de la Mer à Sète ? À quelle occasion l’avez-vous découvert ? Quels salons régionaux vous ont le plus agréablement surpris et pourquoi ? 😀

Vue d’ensemble du salon depuis mon stand ! J’ai trouvé l’installation très réussie et bien pensée au vu des nombreuses contraintes sanitaires.

2 Commentaires

  1. Michel CANAL
    7 Oct 2020

    Merci et bravo, Pauline, pour ce commentaire très complet et très bien rédigé.
    On n’a pas affaire à un modeste « écrivaillon ».
    Bonne continuation à vous.
    Avec ma plus vive sympathie.
    Michel CANAL

    • Pauline Deysson
      8 Oct 2020

      Merci beaucoup Michel, ce fut un grand plaisir de vous rencontrer et d’échanger ensemble au salon de Sète ! Très bonne continuation à vous également,
      Pauline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − huit =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !