La Bibliothèque au Salon de l’Autoédition de Lyon 2019

Départ aux aurores ce samedi 1er juin 2019 : direction Lyon, où je me rends pour la première fois au Salon de l’Autoédition. Ayant découvert cet événement au cours de mes errances sur Facebook, je m’y suis prise trop tard pour avoir un stand mais Grandir et Vivre seront présents à la librairie éphémère du salon, mise en place par l’association Écriture Plurielle. Le salon se tient au pied du métro Gorge de Loup, à l’espace Jean Couty : des affiches balisent mon parcours jusqu’à l’entrée et les deux volumes de La Bibliothèque trouvent rapidement leur place. La salle est spacieuse et une scène digne de Livre Paris attend les conférenciers de la journée. Les participants sont répartis par pôle : Flamme poétique, Théâtre de l’imaginaire, Du cœur à l’ouvrage, Histoires hors du temps et Noir. Auteurs, chroniqueurs, graphistes, blogueurs, le salon réunit tous ceux qui soutiennent l’autoédition.

Je commence par m’approcher du stand de l’association Objectif Autoédition (OAE), attirée par les cheveux respectivement roses et mauves d’Abby et Titoo. Ils me racontent l’histoire à succès de leur blog, où ils chroniquent uniquement des auteurs autoédités. Succès tel qu’ils tiennent désormais chacun un site et une chaîne Youtube : je dépose des marque-pages sur leur table richement fournie et leur présente La Bibliothèque, qu’ils acceptent de chroniquer. J’échange ensuite avec Jonathan Lhuillier, graphiste indépendant proposant des tarifs réduits pour les autoédités et chroniqueur sur le site The Book Lovers. J’achève mon tour d’horizon par Esthesiebox, start-up créée en octobre 2018 qui propose aux lecteurs des box contenant des romans autoédités et quelques surprises complémentaires pour la modique somme de 25 €. Ils travaillent avec The Book Edition mais acceptent également les partenariats avec des auteurs publiés sur une autre plateforme. Je rencontre sur leur stand l’auteur Clothilde Vandeplas, qui vient de leur envoyer son roman et est comme moi désireuse de mieux comprendre le concept.

Déterminée à ne pas céder à l’appel de la lectrice en moi, je me détourne des stands fantasy mais ne parviens pas à échapper à la Flamme poétique, où Cyril Mikolajczak me présente ses deux recueils de poèmes. Explorant par le vers libre différentes formes d’expression, il écrit certains poèmes à la manière des partitions musicales, sur plusieurs colonnes, laissant le lecteur libre de les lire à la verticale ou à l’horizontale et proposant ainsi une nouvelle manière d’envisager le texte. Anthony Lamacchia me parle quant à lui de son polar ainsi que du roman jeunesse pour lequel il tente de récolter des fonds sur Ulule. Deux amis passionnés avec qui j’ai plaisir à échanger ! Je repère également Chris Simon et Khalysta Farall, que j’ai eu l’occasion de croiser à Livre Paris, et j’ai le plaisir de rencontrer Edwige Ivalena, chroniqueuse avec qui j’ai plusieurs fois échangé sur Facebook.

Cherchant un endroit où me poster pour distribuer mes marque-pages, j’avise un stand vide non loin de la librairie éphémère que je propose aussitôt de m’approprier. J’y étale bientôt mes exemplaires de Grandir et Vivre, et accueille quelques minutes plus tard Clothilde Vandeplas, qui elle aussi peine à trouver sa place faute de stand. Nous partageons la table tout l’après-midi, échangeons astuces et conseils et finissons par passer un excellent salon. Cyril Mikolajczak écoule au moins douze de ses recueils et Clothilde vend 4 exemplaires de son roman Naissance d’une aventurière. Elle y relate son périple à travers l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Calédonie et l’Asie du Sud-Est, débuté en 2016, lorsqu’elle a tout abandonné pour partir sur un coup de tête. De mon côté, trois exemplaires de Grandir et deux de Vivre trouvent preneur et j’ai des échanges animés avec de nombreux lecteurs. Dont une qui est tellement attirée par Vivre qu’elle décide de l’acheter sans avoir lu le tome précédent !

Vous l’aurez deviné, je quitte ce salon avec l’envie de revenir : l’ambiance et les visiteurs étaient au rendez-vous tout au long de la journée. J’ai beaucoup apprécié de rencontrer des intervenants qui ne soient pas des auteurs, afin de varier les points de vue autour de l’autoédition, et j’ai savouré le mélange des genres proposé par les pôles d’Écriture Plurielle. Et vous, quel salon de l’autoédition préférez-vous ? 😉

10 Commentaires

  1. Flowrale
    3 Août 2019

    Bonjour,
    Je viens un peu tard mais il me fallait un peu de temps pour lire Vivre. Et oui, je suis cette fameuse personne qui fut « […] tellement attirée par Vivre qu’elle décide de l’acheter sans avoir lu le tome précédent ! ». Et bien je ne regrette pas !
    Ce fut une très belle lecture qui m’a entraîné dans les méandres de la politique. J’ai adoré découvrir le personnage d’Émilie mais aussi les différentes villes qu’elle traverse. L’histoire qui se déroule en fond avec Antonie et surtout Jean m’intrigue et me donne envie d’acheter le tome 3 lorsque tu l’auras terminé. En attendant, bon courage !

    Un vrai plaisir de découvrir ton univers et maintenant je me laisserai bien séduire par le premier tome ! (d’ailleurs, aucun problème pour suivre le tome 2 sans avoir lu le premier :).

    Je vais m’empresser maintenant de mettre un commentaire sur Amazon !

    Au plaisir,
    Floriane / Flowrale

    PS : Si jamais tu souhaites plus de détail sur le retour de ma lecture, n’hésites pas à m’envoyer un message privé sur ma page facebook Flowrale =)

    • Pauline Deysson
      7 Août 2019

      Bonjour Floriane,

      Merci beaucoup pour ton retour de lecture qui me ravit ! Je suis très heureuse de savoir que les aventures d’Émilie t’ont plu et que tu as pu lire Vivre sans avoir lu Grandir. Merci beaucoup également pour le commentaire sur Amazon qui est très précieux !
      Je suis toujours preneuse de retours de lecture détaillés, je vais donc t’écrire via Facebook 😀

      À très bientôt !
      Pauline

  2. Clothilde
    6 Juin 2019

    Merci pour cet article fabuleux qui représente tout à fait l’esprit du salon où le partage et la convivialité était à l’honneur.
    Je m’empresse de le partager sur ma page auteur afin que d’autres profitent de ce beau compte rendu.
    A bientôt je l’espère,
    Clothilde.

    • Pauline Deysson
      7 Juin 2019

      J’ai été ravie de te rencontrer sur ce salon ! Merci pour le partage et ravie que ce compte rendu te semble fidèle. À bientôt !!
      Pauline

  3. Anthony Lamacchia
    5 Juin 2019

    Super retour. Merci beaucoup pout cet article. Ça a été un plaisir de te rencontrer également. Bon courage pour la suite miss 😉

    • Pauline Deysson
      7 Juin 2019

      Ravie que l’article te plaise ! J’ai adoré te rencontrer et voir votre complicité à Cyril et toi dans la présentation de vos textes pourtant si différents. À bientôt et bon courage à toi aussi ! 😀

  4. Cyril Mikolajczak
    5 Juin 2019

    Cet article est simplement adorable, merci beaucoup pour ce retour !
    Anthony et moi-même avons beaucoup apprécié discuter avec toi et Clothilde, et c’était vraiment sympa de vous avoir à côté, ça faisait de l’animation !

    A la prochaine 😉

    • Pauline Deysson
      7 Juin 2019

      Merci à toi Cyril, j’ai été emballée par ton enthousiasme sur la poésie, ça fait plaisir à voir car c’est un genre qui mérite d’être mis en avant. À bientôt et bonne continuation à toi aussi ! 😀

  5. Céline
    5 Juin 2019

    Merci pour cet article très bien référencé qui met en avant des initiatives remarquables. Depuis samedi, je ne suis pas redescendue de mon nuage ascensionnel (c’est le cas de le dire) : et je n’ai que le regret de n’avoir pas pris assez le temps de discuter avec tus les participants !

    Pour ce qui est de mon salon préféré, il est vrai que le SAE me tient à coeur parce que j’appartiens au pilotage, mais j’aime beaucoup être libre de visiter et de flâner comme au stand Indelycious de Paris ou j’espère à Sang d’Encre de Longperrier avec Nadine Doyelle à la rentrée !

    Vous soug=haitant à tous de belles pages déjà estivales,
    Céline.

    • Pauline Deysson
      7 Juin 2019

      Je suis ravie que l’article t’ait plu ! J’ai vraiment adoré ce salon que je découvrais cette année, et je regrette moi aussi de n’avoir pas pu parler avec tout le monde. Surtout vous, les organisatrices et bénévoles, après tout le travail effectué pour faire de cette journée une réussite ! J’espère participer au stand Indylicious l’an prochaine, je l’ai trouvé très bien placé cette année et cela donnait envie de se lancer dans l’aventure. Je ne connais pas Sang d’encre mais je te souhaite de passer un très bon moment !

      À bientôt j’espère pour de nouvelles aventures scripturales et littéraires,
      Pauline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 6 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !