Dracula, de Bram Stoker

Qui ne connaît pas le nom du plus célèbre des vampires ? Largement utilisé dans la culture populaire, le Comte Dracula est moins souvent imité : à la lecture du roman de Bram Stoker, j’ai été plutôt surprise du traitement du sujet. Plus sombre et moins sanglant, plus haletant et moins sexuel que ce à quoi je m’attendais, tel fut pour moi Dracula. Érotique sans aucun doute (n’oublions pas qu’il a été publié en 1897) mais discret, tout en allusions efficaces. Des feux follets d’Europe centrale aux tombes d’Angleterre en passant par les asiles, les navires et les trains du XIXème siècle, les paysages se succèdent sans se ressembler, dans des descriptions à la fois terrifiantes et poétiques.

Roman épistolaire, l’histoire du Comte Dracula compile les journaux intimes des différents protagonistes : Jonathan, le premier à se rendre en Transylvanie, sa femme Mina, l’amie de celle-ci, Lucy, et le professeur Van Helsing sont les plus importants. À chaque narrateur ses impressions, ses expériences et sa réalité : c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce roman où l’on est forcé de douter de ses sens pour suivre son instinct. Aventureux, rationnel, romantique, les personnages ont une personnalité bien distincte qui forge une réalité aux multiples facettes, floue et jamais entière, typique du registre fantastique.

Je retiens de Dracula un suspens haletant, qui monte crescendo au fil du roman. La narration interne est parfaitement adaptée à l’histoire : un critique disait que Dracula tourne autour de la circulation du sang et de l’information. Dans la première partie du roman, le sang passe d’un corps à un autre : pour que cessent les morts et la force du vampire, c’est la connaissance qui doit circuler d’un esprit à un autre. Le retournement ne se produit d’ailleurs que quand les personnages parlent enfin, en dépit de leurs doutes. Réflexion sur la folie, aventure tissée d’amour et d’horreur, le roman de Bram Stoker vous procurera de délicieux frissons.

​Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé Dracula ? Quelle suite littéraire ou adaptation cinématographique vous a le plus plu ? J’ai beaucoup aimé celle de Coppola, même si elle diffère assez du roman. N’hésitez pas à en discuter dans vos commentaires ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !