Abonnés, qui êtes-vous ?

Ceux qui ne voient de mon actualité que les articles du mercredi ne s’en seront pas rendus compte, mais les abonnés qui me suivent sur Facebook et Instagram n’auront pas manqué de le remarquer : depuis quelque temps, je me montre paresseuse. Moi qui publiais tous les jours sur Instagram et partageais sur les groupes Facebook avec acharnement, je suis revenue à l’essentiel pour ne presque rien écrire en dehors de mes articles du mercredi. C’est que mon travail s’intensifie et ne me laisse guère de temps pour errer sur les réseaux pendant la semaine ; quand le week-end arrive enfin, j’écris, je corrige, je me détends et la promotion passe à la trappe. Partager photos, citations et articles est pourtant une activité nécessaire pour faire découvrir l’univers de La Bibliothèque à ceux qui ne le connaissent pas encore !

Aidée d’une bonne fée, j’ai donc repensé intégralement ma présence sur les réseaux sociaux, l’idée étant d’être régulière et variée sans vous inonder. Je me suis d’abord interrogée sur vous, abonnés mystérieux sans qui je ne serais rien. Comme moi, vous êtes de grands matinaux (du moins, d’après les statistiques du grand F). Vous adorez arpenter les réseaux le matin au sens large : de minuit à midi, avec une longue sieste pendant tout le reste de la journée. J’ai donc décidé d’adapter mon rythme à vos horaires tout en allant davantage vers la population de l’après-midi, heure à laquelle je ne suis jamais présente sur les réseaux. Étonnamment, vous adorez le jeu anniversaire qui a lieu en septembre… Mais je viens d’apprendre que je n’avais plus le droit de vous demander une quelconque contrepartie en échange de votre participation. Le jeu de l’an prochain sera donc à l’image de mon âme, une occasion pure et désintéressée de vous permettre de gagner des exemplaires gratuits de mes livres. Vous aimez aussi certaines parutions impromptues, comme le poème Tu seras un homme, mon fils de Rudyard Kipling que j’ai partagé après avoir visité le Musée de l’Homme.

Abonnés, vous l’avez bien compris, vous lisez aujourd’hui le dernier article du mercredi ! Dorénavant, chroniques et débats paraîtront le samedi vers 15h. Sauf actualité brûlante, je publierai également photos et citations sur Instagram et Facebook le lundi à 9h ainsi que le jeudi aux alentours de 18h. Les abonnés de la première heure se souviendront peut-être que je partageais initialement mes articles le samedi matin : ce retour aux sources n’est donc pas sans ironie. Puisque tous les spécialistes le conseillent, je donnerai aussi dans le marronnier. Vous savez, ces sujets qui tombent chaque année le même jour et permettent à chacun de préparer leur actualité plusieurs mois en avance… Noël et Nouvel An en sont de bons exemples, mais j’ai été assez surprise de découvrir qu’il existait une journée sans Facebook le 28 février (il serait assez ironique de prévoir une publication ce jour-là), que le 20 mars représentait à lui seul la journée du macaron, du bonheur et de la langue française (j’apprécie cette association), qu’il existait bel et bien une journée de la bataille d’oreillers le 3 avril, et que Star Wars avait droit à sa propre journée le 4 mai (j’exige une journée Harry Potter équivalente). Bien sûr, des sujets aussi variés que les soldes, la samba, les émoticônes ou encore le rouge à lèvres ont aussi leur(s) journée(s), mondiales ou internationales (j’ai du mal à comprendre la différence).

J’éviterais volontiers des thématiques aussi prévisibles, mais côté écriture l’actualité n’est pas des plus inhabituelles. Lentement, les pages s’amoncellent : Mourir en totalise désormais une centaine. Vous avez déjà eu droit aux affres que traverse mon imaginaire et vous n’ignorez plus qu’Aimer sortira en mai ou juin prochain, en même temps que Grandir et Vivre, avec des couvertures retravaillées. Vous vous tenez prêt pour le mois d’avril 2021, avec le lancement d’une exceptionnelle chasse au trésor que j’ai eu l’honneur d’agrémenter d’un conte inédit. Je ferai donc mon possible pour rendre originaux les sujets marronniers qui retiendront mon attention, en attendant que redémarrent salons et événements ! D’ici là, j’espère que le nouveau rythme de publication que j’ai prévu vous plaira, et je vous donne rendez-vous le 19 décembre 2020 pour un prochain article 🙂

Et vous, animez-vous des réseaux sociaux ? Quels réseaux avez-vous choisi(s) et pourquoi ? Comment gérez-vous la répartition de votre temps par rapport à votre travail ? Quelles sont vos heures de connexion de prédilection ?

 

Entre les livres, un homme regarde avec des jumelles.

Voici qui résume bien mon objectif du moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 8 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !