Seul dans le noir, de Paul Auster

Ce roman, aussi court que dense, ne vous laissera pas indifférent. Réaliste, intimiste, psychologique, dramatique et universel, c’est l’histoire d’un homme qui n’arrive pas à s’endormir, et qui pense, pense, pense. Il se souvient de son passé, il invente des histoires dans un autre avenir, jusqu’à ce qu’enfin il puisse affronter son présent. Présent difficile, fait de blessures et de solitude, présent où la mort côtoie la vie, et où l’on voit, impuissant, souffrir ceux que l’on aime.

Il ne s’y déroule aucune action réelle, et pourtant Seul dans le noir instaure dès les premières lignes une tension qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. On sait tout de suite que l’histoire d’Owen Brick est imaginée par le narrateur, lui-même écrivain, mais l’on s’y laisse prendre malgré soi. De la même manière, on veut découvrir ce qui est arrivé au narrateur, personnage imaginaire créé par Paul Auster… Dont on notera au passage le style remarquable, précis et non dénué de poésie.

Mise en abyme originale de la pensée dans la pensée, Seul dans le noir étudie ce qui fait le propre de l’homme. Cogito ergo sum, écrivit un jour Descartes : l’homme pense, et il ne peut douter de sa propre pensée, par conséquent, il existe. Affirmation formidable, que Paul Auster prolonge en répondant à cette question : à quoi pense l’homme, lorsqu’il est seul dans le noir ? Il imagine des histoires dont il enrichit le monde, des histoires qui permettent de s’évader de sa souffrance, de l’oublier pour mieux y revenir et pour, un jour peut-être, la comprendre et la dépasser. Quelle meilleure conclusion en effet que celle du narrateur, elle-même reprise d’un poème, lequel fut sans doute inspiré par un autre texte… Remontant de fil en aiguille à l’aube de l’humanité, ou au berceau de toutes les histoires ?

« Et ce monde étrange continue de tourner. »

Et vous, connaissez-vous Paul Auster ? Je n’ai lu que Seul dans le noir : quel autre de ses romans me conseillez-vous, et que pensez-vous de celui-ci ? Je lirai avec plaisir vos commentaires 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !