L’élégance du hérisson, de Muriel Barbery

Le deuxième roman de Muriel Barbery est une pure merveille. Le style, à la fois très élégant et d’une ironie mordante, vous emporte immédiatement dans une histoire atypique. Un milieu bourgeois, suffisant et superficiel, où trois intelligences se rencontrent : Paloma, 12 ans et surdouée, Renée, 54 ans et concierge, Kakuro Ozu, japonais et fin observateur.

Ce récit à double point de vue interne se dévore en quelques heures. L’élégance du hérisson pose d’emblée les questions importantes : Paloma a décidé que le monde n’était qu’un absurde « bocal à poissons », et qu’elle se suiciderait à la fin de l’année, parce que la vie ne valait pas d’être vécue au milieu de tant d’hypocrisie et de ridicule. Renée dissimule son brillant esprit sous des airs revêches : c’est une âme qui n’a pas eu la chance de pouvoir s’élever, et qui n’est pas bien sûre d’avoir le droit d’exister.

Mais Paloma rencontre Renée, et Renée rencontre Kakuro. Leurs génies se tendent l’un vers l’autre, leurs langues se délient et la vie, à défaut de retrouver un sens, devient plus douce. Pourquoi ai-je adoré ce roman ? C’est une satire sociale qui m’a fait rire, c’est une réflexion qui m’a passionnée, c’est une aventure qui réenchante le quotidien, et questionne le lecteur. Écrit dans une langue belle et efficace, L’élégance du hérisson est un hymne à la vie, à l’intelligence et à l’amour, « un toujours dans le jamais« , une quête de « la beauté dans ce monde ».

Et vous, connaissez-vous Muriel Barbery ? J’ai aussi lu Une gourmandise, son premier roman, qui m’a semblé être au goût ce que Le Parfum de Süskind est à l’odorat. Mais L’élégance du hérisson va plus loin, au coeur des problématiques essentielles de l’existence humaine… N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en laissant un commentaire 🙂

2 Commentaires

  1. Schmit
    12 Nov 2016

    Un roman que j’ai beaucoup apprécié, lu rapidement, sans décrocher mon regard.

    • Pauline Deysson
      12 Nov 2016

      Moi aussi, je l’ai complètement dévoré ! J’ai moins aimé le film, même si les acteurs étaient bien choisis. D’un autre côté, il n’est pas évident de rendre l’élégance d’un style littéraire à l’écran… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 18 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !