Le Seigneur des Anneaux, de JRR Tolkien

Pourquoi écrire sur Le Seigneur des Anneaux ? Que peut-on dire de ce chef d’œuvre qui n’ait pas déjà été évoqué ? Plutôt que d’ajouter mes louanges dithyrambiques à celles de milliers d’autres lecteurs, je préfère vous parler de mon rapport personnel avec cette histoire.

Pour moi, cette trilogie fut d’abord une expérience de lecture ratée. Commencée à 12 ans, je l’ai abandonnée après m’être endormie sur le tome 2. Ce sont les films qui me l’ont fait aimer, splendides adaptations aussi fidèles à la lettre qu’à l’esprit des romans de Tolkien. Les décors époustouflants et les personnages atypiques m’ont convaincue de revenir aux livres, et je n’ai pas été déçue.

Cependant, c’est de ma deuxième lecture, en anglais, que je garde le meilleur souvenir. Le style m’a paru très différent de la version française, plus littéraire et plus enlevé. Je n’en garde aucune longueur, même du fameux passage sur l’herbe à fumer des hobbits. Je conserve aussi un très beau souvenir d’un petit passage au début de La Communauté de l’Anneau, la première fois que les hobbits croisent des elfes, dont il se dégage une délicate poésie. J’ai adoré tous les poèmes qui parsèment l’œuvre de Tolkien : courts, sonores et simplement beaux.

Mes personnages préférés sont Faramir, qui préfère l’intelligence à la force brute, et Eowyn, pour le courage dont elle fait preuve dans ce monde d’hommes que sont les cavaliers du Rohan. Sans oublier le fidèle Sam, aussi étranger à la gloire qu’au mensonge, humble et grand héros de cette superbe histoire.

Bilan sur Le Seigneur des Anneaux ? C’est une œuvre profonde, qui définit l’être humain avec ses forces et ses faiblesses. Le cadre mythique dans lequel s’inscrit l’histoire se rapproche par maints aspects des épopées antiques : peut-être est-ce une des raisons qui explique le succès de cette odyssée moderne ?

Et vous, préférez-vous les livres ou les films ? Pourquoi aimez-vous Le Seigneur des Anneaux ? N’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !