La Bibliothèque au salon de Loos

Samedi 25 novembre 2017 : la ville de Loos, au Sud-Ouest de Lille, célèbre son 15ème salon du livre. Plus de 150 auteurs, éditeurs et libraires sont au rendez-vous. Chacun dispose d’un stand de 90 cm et l’organisation est impeccable : bouteilles d’eau, étiquettes au nom des intervenants, nappes bleues uniformes, tickets repas, tout a été prévu. Les affiches et kakémonos ont été interdits, ce qui permet aux visiteurs d’avoir une vue d’ensemble dès leur arrivée au salon. Atelier de gravure, impression 3D, création de marques-pages personnalisés, conférences, les activités ne manquent pas et le public est au rendez-vous ! Ce sont plusieurs centaines de visiteurs qui franchissent les portes à partir de 10h.

Présentoir, marques-pages, avis de lecteurs, plumes et encriers mettent en valeur Grandir, dont j’ai apporté 45 exemplaires. À ma gauche, Marina Anca, auteur d’origine roumaine élevée sous la dictature de Ceaușescu, qui fait la promotion de son autobiographie. À ma droite, Marie R. Delefosse, dont c’est le premier salon : elle y présente une romance fantastique, Entre Ciel et Terre. Les conférences font également intervenir quelques célébrités, dont Marie-Christine Barrault et Axel Kahn. Grâce aux conseils de Nathalie Bagadey, d’Anaïs W. et de ma fidèle correctrice, je me suis préparée pour entrer dans la peau du parfait commercial : debout, souriante, je donne des marques-pages à tous ceux qui passent devant mon stand.

Prête pour le salon de Loos !

Bilan ? 6 livres vendus, 2 échangés et 1 offert contre service presse, soit un cinquième de mon stock écoulé… Et une centaine de marques-pages distribués, avec de bons espoirs de ventes sur Internet ! Conseils ? Pour qu’un salon soit réussi, il est primordial de passer maître dans l’art de l’alpagage. À moins d’être une célébrité, les chances pour qu’un lecteur s’arrête devant votre stand sont infinitésimales. Allez au devant de votre public ! Brandissez marques-pages et flyers pour arrêter les passants, dites quelques mots sur votre roman et allez plus loin si leur regard s’illumine. Grâce à Marina Anca, j’ai même eu la chance d’être interviewée par un journaliste. Ce qui mène au deuxième conseil le plus important : maîtrisez votre discours ! Vous devez être capables d’accrocher les lecteurs en quelques mots.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà participé à un salon du livre ? Quelles sont vos stratégies ? En tant que lecteurs, vous approchez-vous facilement des stands ou restez-vous en retrait ? Je vous donne rendez-vous en janvier pour les marchés de l’auto-édition à Maisons-Alfort, et en mars pour le salon du livre de Paris où je ne manquerai pas d’aller… Afin de distribuer des marque-pages ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 19 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !