Doutes de Décembre

Si Noël pointe le bout de son nez, le plus beau cadeau de ma créatrice sera sans conteste de vous retrouver à l’occasion des salons de Maisons-Alfort et de La Chaussée-sur-Marne, le week-end prochain (les 11 et 12 décembre 2021). Revoir des lecteurs, parler de mes aventures dans La Bibliothèque mais aussi de mon concurrent, La Chasse au trésor de l’Entente Cordiale, voilà qui sera vraiment revigorant après tant de mois d’isolation littéraire ! Étiqueter les exemplaires à vendre, préparer de quoi décorer les stands, transporter la valise à travers les routes, ces événements nous avaient manqué.

Voir des lecteurs s’enthousiasmer autour de mon aventure (oui, je sais, je parle de moi, c’est mal) sera d’autant plus bénéfique que le couperet de la correctrice en chef est enfin tombé après qu’elle ait achevé Mourir : comme à chaque fois, les idées sont bonnes, mais le texte est mal écrit. Il semblerait cette fois particulièrement lourd et maladroit, à tel point que l’histoire est tout juste compréhensible. Bref, ma créatrice et moi avons pondu un manuscrit informe et pachydermique au possible. Au cas où vous en douteriez, de tels avis donnent envie de tout arrêter et de se reconvertir pour devenir pur esprit, tant on apporte peu au monde des lettres… Autant vous dire que rencontrer des passionnés et s’assurer que notre création demeure attirante malgré ses défauts nous fera du bien.

Malgré ces doutes, Noël apporte avec lui une excellente nouvelle : l’arrivée d’Antidote 11, qui comporte d’ambitieuses améliorations par rapport à notre version actuelle d’Antidote 10. Au cas où vous ayez raté l’article de ma créatrice sur le sujet, ce logiciel de correction nous aide depuis maintenant trois ans à alléger la manière dont vous sont relatés mes déboires dans La Bibliothèque. Il a porté ses fruits dès le début sur Vivre et, même si vous ne l’avez pas encore lu, il a largement contribué à la qualité d’Aimer. Ce dernier demeurera malheureusement dans l’ombre encore quelque temps, mon illustrateur ayant d’autres chats à fouetter, mais je me rassure en me disant que lorsqu’il sortira, Mourir le suivra de près. Et d’ici là, la nouvelle mouture d’Antidote, généreusement offerte par mon humble mécène, nous permettra de partir plus efficacement à la chasse au adverbes, dont ma créatrice abuse depuis qu’elle est en âge de tenir un stylo.

J’aurai bientôt l’opinion finale de mon deuxième lecteur sur Mourir : plus indulgent que la correctrice en chef, il m’a assuré que plusieurs passages étaient réussis, même s’il a noté également des lourdeurs à d’autres endroits. L’avis du Hérisson de cheminée, qui n’est pas des moindres, sera pour fin mars 2022 au plus tard. Ma créatrice hésite à remettre la main à la pâte avant ce coup final, car les corrections à venir toucheront autant le fond que la forme et demandent un investissement efficace. Par ailleurs, elle change de nid, et la construction de son futur bureau bibliothèque risque de fort l’occuper dans les mois qui viennent. Affaire à suivre ; il s’agit de lutter et de creuser pour effectuer des corrections pertinentes, sans fuir les doutes par la création de nouvelles histoires indépendantes.

Vous l’aurez compris, mon prochain article paraîtra le 18 décembre 2021 : je me ferai un plaisir de vous raconter nos deux salons du livre, de vous montrer des photos et de vous faire découvrir les autres auteurs présents. Si vous voulez avoir de mes nouvelles la semaine prochaine, il vous faudra venir me voir en personne ! Ou du moins, venir rencontrer ma créatrice. Puisque vous allez passer une semaine sans moi, n’hésitez pas à prendre le relais en commentaire et à me dire de quoi vous aimeriez que traitent mes prochains articles, ce que vous pensez du rythme et du thème des publications, ou toute autre idée littéraire qui vous traverserait l’esprit. »

Émilie – Apprentie Bibliothécaire

 

Affiche du salon du livre de Maisons-Alfort

« Premier rendez-vous, le samedi 11 décembre : Salle Saint-Gabriel à Maisons-Alfort ! Nous serons nombreux, mais pas trop, et nous respecterons toutes les mesures sanitaires en vigueur, promis 😀 »

Affiche du salon de La Chaussée-sur-Marne

« Si vous n’avez pas pu venir le samedi (ou si vous nous adorez), nous serons présentes toute la journée le dimanche 12 décembre à la salle des fêtes de La Chaussée-sur-Marne pour un deuxième salon ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !