Dans les coulisses d’un reportage télévisé

Chose promise, chose due, je me suis engagée à prendre en charge les actualités de ma créatrice. Il n’y a qu’un seul bémol : les événements littéraires du moment tiennent en un paragraphe. Le 15 octobre 2021, il y a deux semaines environ, au cas où vous l’auriez raté, nous avons eu le plaisir de passer au journal de 20h de TF1 pour présenter la Chasse au trésor de l’Entente Cordiale. L’interview de ma créatrice a malheureusement été coupée au montage, mais cela reste une très belle réussite ! Quant aux prochains événements, tenez-vous prêts pour le week-end du 11 et 12 décembre, où nous enchaînerons deux salons du livre : l’un à Maisons-Alfort et l’autre à La Chaussée-sur-Marne. Qui sait, peut-être même qu’Aimer sera de la partie ?

Je pourrais m’arrêter là. Côté écriture, Mourir est à présent entre les mains de ses bêta-lecteurs et correcteurs. Comme ses prédécesseurs, il avoisine les 500 pages, il faut donc le temps de le digérer. La correctrice en chef n’a toujours pas émis d’autre avis que « mal écrit » et mon plus grand fan me fait remonter au fil de l’eau quelques incohérences ou réussites, ce qui me rassure sur le fait que ma quatrième aventure n’est pas complètement ratée. Ma mission du moment consiste à me faire oublier, errant dans les limbes de l’entre-deux romans : je dois lire encore, tant et plus, pour redonner du peps à la plume de ma créatrice en vue de notre prochain marathon correctif.

Comme j’aime raconter des histoires, et que passer sur TF1 reste une grande aventure, je vais vous en dire un peu plus sur les coulisses de l’émission. Le 29 septembre 2021, j’ai jailli de mon rêve à 4h du matin pour prendre le train à 6h vers Rochefort. Le tournage avait lieu au Lingot d’Art, fondation en travaux destinée à accueillir des œuvres de Michel Becker et les célèbres trésors que sont la Chouette d’Or et le Coffret de l’Entente Cordiale. L’équipe de TF1 se compose de deux personnes et d’une somptueuse caméra : c’est à nous de jouer !

Photo du Lingot d'Art

Pincez-moi, je rêve ! Les lieux sont magnifiques et les perspectives, formidables.

Si vous aviez des doutes sur la scénarisation de ce type d’émission, je vais y mettre un terme. Oui, une histoire est brodée à la volée pour transformer les intervenants en personnages. Oui, il faut compter 3 à 4h de tournage pour 3 mn de film. Oui, les journalistes jouent avec les lieux, les images et les perspectives pour magnifier la réalité. L’échange reste assez spontané, à ceci près qu’il faut répondre de manière très complète aux questions qui nous sont posées, pour faciliter leur coupe au montage. On doit aussi savoir se mettre en scène à l’improviste : s’asseoir ensemble autour d’une table, feuilleter notre chasse au trésor et en parler comme si de rien n’était. Enfin, une règle maîtresse est à retenir : si nous voyons la caméra, elle nous voit, et nous devons veiller à rester bien cachés lorsque notre présence n’est pas requise.

Photo du tournage

J’ai tout de même trouvé un coin où je pouvais voir sans être vue l’omniprésente caméra.

Tourner l’émission s’est avéré moins palpitant que voir le résultat final : le jeu de la caméra met le coffret d’or bien plus en valeur que nos yeux ne le feraient, et l’animation créée par Quentin Fichet et son co-équipier pour expliquer le découpage de la clé en deux morceaux vaut toutes les paroles du monde. Mais, loin des caméras, le plus beau moment pour ma créatrice a été de voir de ses yeux les toiles qui illustrent le conte du Trésor des Edrei : de grands tableaux dont les teintes changeantes jouent avec la lumière, à la fois incarnation et partage de son imaginaire. Que peut-on imaginer de plus beau pour une passionnée d’illustration ? »

Émilie – Apprentie Bibliothécaire

Photo du cadre du tournage

Les tableaux forment un écrin magique pour mettre en valeur le Trésor de l’Entente Cordiale et la légende du Trésor des Edrei.

Tableau illustrant Le Trésor des Edrei

Cette toile illustrant le début de l’aventure des Edrei fait partie de mes préférées. Je ne pouvais pas passer devant sans l’immortaliser !

Clé du Trésor de l'Entente Cordiale

Last but not least… Les deux derniers fragments de la clé du Trésor de l’Entente Cordiale ! Les deux fragments manquants sont enfouis, l’un en France, l’autre en Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 7 =

Par ici, lecteur !

Cet article vous a plu ? Parlez-en autour de vous !